Les 7 cocktails New-Yorkais les plus célèbres et comment les préparer

Les 7 meilleurs cocktails new-yorkais

Célèbre pour ses gratte-ciel, ses hot-dogs, ses théâtres, ses rues éclairées au néon, ses Cheesecake, son patrimoine culturel diversifié et ( vous l’aurez deviné ) ses cocktails.

Ces cocktails classiques de New York reflètent l’origine ou la personnalité de la ville qui ne dort jamais, voire les deux. Parce que ces boissons ont des histoires uniques, des profils de saveurs et des histoires qui leur sont propres, les siroter permet à un chacuns de faire un voyage à travers cette ville unique en son genre.

Découvrez comment préparer les célèbres cocktails new-yorkais depuis le confort de votre maison, et ceux peu importe l’endroit où vous vous trouvez. Alors prêt pour un tour de dégustation de boissons à New York ? Préparez l’un de ces cocktails typiquement new-yorkais pour impressionner vos amis et aiguiser vos talents de barman, sans avoir à traverser l’atlantique.

1. Le Manhattan

L’un des cocktails les plus emblématiques au monde, le Manhattan a une histoire d’origine aussi riche en compétition qu’en saveurs audacieuses. La légende raconte que le Manhattan a été brassé à l’origine pour une fête au Manhattan Club, un hôtel et une salle de réception haut de gamme au cœur de l’arrondissement éponyme. Destination populaire pour les célébrités, les politiciens et les fêtards de fin de soirée, le Manhattan Club a officiellement ajouté la boisson à son menu au début des années 1900. La popularité de la boisson n’a fait que croître depuis, pour devenir international.

Vous trouverez des Manhattans servis dans n’importe quel bar du monde, avec beaucoup de saveurs et d’accents régionaux.

Comment préparer un Manhattan : 

  • Mélangez 60 ml de whisky avec 15 ml de vermouth doux (comme le martini) 
  • Ajouter 1 à 3 traits d’Amers d’Angostura dans un verre à cocktail bien frais
  • Ajoutez 2-3 glaçons, puis remuez. 
  • Garnissez avec une cerise ou un zeste de citron.

2. Le Martini

Personne ne peut contester l’élégance inégalée et la simplicité d’un martini classique. Boisson de prédilection de légendes telles qu’Ernest Hemingway et James Bond, le martini a reçu sa part d’éloges de la culture populaire, consolidant la place de cette boisson en tant qu’option emblématique, épargnée par les tendances toujours changeantes des bars et des boissons d’aujourd’hui.

Ce cocktail à base de gin ou de vodka arrive sur la liste des boissons mélangées de New York avec une histoire d’origine quelque peu contestée. Selon certains récits, le martini a été mélangé pour la première fois avec des mineurs pendant la ruée vers l’or, d’autres dans des bars clandestins disséminés dans le nord-est. Quoi qu’il en soit, ce cocktail sec, sucré et stimulant est parfait en solo ou associé à un repas tout aussi élégant. 

Comme préparer un bon Martini :

  • Dans un shaker, combinez 90ml de gin avec 15ml de vermouth sec
  • Ajouter 2-3 glaçons
  • Remuez ou secouez bien, environ 30 secondes. 
  • Versez dans un verre à martini et garnissez d’un quartier de citron ou d’une olive verte (si vous voulez ressembler à James Bond)
  • Note : Le gin peut être remplacé par de la vodka à parts égales, si vous préférez.

3. Le Cosmopolite (ou Cosmo pour les intimes)

Peu d’endroits sont plus cosmopolites que la ville de New York. Pourquoi ne pas porter un toast à sa nature grande et animée avec un cocktail qui a autant d’entrain et de vivacité que la ville elle-même?

Popularisé par le restaurant et bar The Odeon à Tribeca à la fin des années 80, le Cosmo tel que nous le connaissons aujourd’hui est en fait la boisson la plus récente d’une longue lignée de cocktails, tous destinés à perfectionner le trio agrumes/spiritueux/modificateur de goût. L’itération de l’Odéon a introduit le Cointreau, une liqueur orange sucrée similaire au Triple Sec qui se marie bien avec un large éventail de spiritueux. Le reste, comme on dit, appartient à l’histoire.

Comment préparer un Cosmopolite : 

  • Mélangez 45ml d’Absolut Citron (ou une vodka aux agrumes similaire) avec 30ml de Triple Sec ou de Cointreau
  • Ajoutez le jus d’un demi-citron vert
  • Ajoutez des gouttes de jus de canneberge (selon votre goût)
  • Versez dans un verre à cocktail et décorez avec une rondelle de citron vert.

4. La pénicilline

Ne laissez pas le nom médical vous tromper. La pénicilline est aussi emblématique de la ville de New York que la Statue de la Liberté elle-même. Bon, on s’emballe un peu, peut-être pas aussi emblématique. Mais comme la statue emblématique de la ville, il n’y a pas de débat sur les origines de ce cocktail. Préparé pour la première fois par le célèbre Sam Ross pendant son séjour au Milk and Honey, le Penicillin est rapidement devenu un cocktail épicé et sucré servi dans les bars haut de gamme du pays.

Avec un mélange éclectique de saveurs tranchant sur une base de scotch fumé, le Penicillin touche presque toutes les notes du palais avant de s’achever avec son zeste de gingembre caractéristique.

Comment préparer le cocktail Pénicilline : 

  • Tout d’abord, écrasez trois grandes tranches de gingembre frais avec un mixeur ou le dos d’une cuillère. Écrasez jusqu’à ce que le gingembre soit mou. 
  • Mélangez avec 60ml de whisky écossais
  • Ajouter 30ml de jus de citron (environ un citron entier)
  • Et 20ml de sirop de miel
  • Secouez pendant environ 25 secondes.
  • Passez le mélange deux fois à travers un tamis de cuisine en prenant soin d’enlever les morceaux de gingembre qui pourraient subsister
  • Versez dans un verre refroidi, servi sur deux glaçons. 
  • Enfin, ajoutez une goutte de scotch single malt sur le dessus.
  • Décorez avec du gingembre frais ou confit.

Astuce de pro : Faites passer votre Penicillins au niveau supérieur en ajoutant des jus d’agrumes au mélange de base de la boisson, comme du pamplemousse, de l’orange sanguine ou même du yuzu.

5. Le Old Fashioned classic

Le classic old fashioned est un cocktail archétype éprouvé par le temps, vénéré par beaucoup et détesté par peu. Avec un long catalogue de saveurs et d’adaptations – dont beaucoup ont été créées à New York – il n’est pas surprenant qu’il fasse partie de la liste des boissons classiques de New York.

Ici, nous nous en tenons à la vieille école, en honorant la recette originale du cocktail à l’ancienne approuvée par les barmans et reconnue comme l’une de ses six boissons de base.

Comment préparer un Old Fashioned Classic : 

  • Placez un morceau de sucre blanc et deux traits d’Amers d’Angostura au fond d’un verre old fashioned. 
  • Mélangez-les jusqu’à ce qu’ils soient bien mélangés.
  • Placez deux glaçons dans le verre
  • puis versez 60ml de bourbon ou de whisky.
  • Pressez le jus d’une tranche d’orange, puis remuez jusqu’à ce que le mélange sucre-amer soit complètement dissous.
  • Décorez d’un zeste d’orange.

Conseil de pro : La plupart des cocktails old fashioned sont agrémentés d’oranges ou de cerises broyées et parfois de morceaux de sucre brun. Les fruits frais adoucissent le mordant du whisky sans masquer les saveurs maltées cardinales du spiritueux, tandis que la cassonade apporte une touche finale caramélisée de canne à sucre.

6. Le Bloody Mary

Bien sûr, vous avez probablement déjà rencontré un Bloody Mary un bar ou au restaurant. Mais avez-vous déjà rencontré son cousin de la côte Est, le Red Snapper ?

La légende veut que le barman français Fernand Petiot ait apporté ce brevage avec lui après avoir quitté Paris pour New York, afin de travailler au célèbre hôtel St Regis. Soucieux d’améliorer la notoriété de la boisson, Petiot a remplacé la vodka par le gin, tout en conservant les autres épices caractéristiques du Bloody Mary. Le résultat est une boisson rafraîchissante et complexe faite pour les amateurs de gin.

Comment préparer un Bloody Mary Red Snapper : 

  • Frottez un quartier de citron vert sur le bord d’un verre à pied, puis plongez le bord maintenant humide dans du sel et du poivre jusqu’à ce que les épices recouvrent le bord. 
  • Dans un shaker, mélangez 120ml de jus de tomate, 60ml de gin, 15ml de jus de citron (environ un demi-citron)
  • Ajoutez dans ce shaker 1 pincée de sel de céleri, 1/2 cuillère à café de sauce Worcestershire et 1/2 cuillère à café de Tabasco. 
  • Secouez jusqu’à ce que le mélange soit homogène (soit environ 10 secondes)
  • Versez sur de la glace, puis décorez avec un quartier de citron vert et une branche de céleri.

7. Le Brooklyn

Il est logique que l’un des arrondissements les plus célèbres de New York ait son propre cocktail. Et comme le quartier qui porte son nom, le cocktail Brooklyn offre une saveur audacieuse avec un peu d’éclectisme, en combinant deux spiritueux qui ne vont pas souvent (intentionnellement) ensemble : le seigle et le vermouth.

Comment prépare un cocktail Brooklyn : 

  • Mélangez 30ml de whisky de seigle avec 15ml de vermouth sec, 10ml de liqueur aromatisée à la cerise et un trait d’Amers d’Angostura.
  • Remuez jusqu’à ce que le tout soit bien mélangé (soit environ 10 secondes).
  • Servez dans un verre refroidi sans glace.
  • Décorez avec une cerise et des feuilles de menthe.

partager l'article:

Share on facebook
Share on twitter
Share on pinterest
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on email
Marc H.

Marc H.

Passionné de cuisine depuis toujours, j'aime apprendre de nouvelles techniques de préparation, des nouvelles recettes et être informé des dernières tendances. Seule la cuisine est capable d'offrir des moments conviviaux de partages entre amis, en famille et de transmettre des émotions uniques.

Contactez-nous

Pour connaître les conditions de publication ou toute autre demande, contactez-nous via le formulaire ci-dessous