De petites habitudes qui donnent un meilleur goût à tout ce que vous cuisinez

donner du gout à vos plats

N’ajoutez pas les ingrédients dans une poêle avant que l’huile ne soit suffisamment chaude

Si l’huile n’est pas prête, les aliments l’absorberont au lieu de grésiller et le résultat final ne sera pas aussi bon. L’huile doit être suffisamment chaude pour qu’elle tourbillonne ou ondule lorsque vous déplacez la poêle, mais pas trop pour qu’elle fume.

Pour une meilleure saisie, séchez d’abord la viande avec une serviette en papier

La viande peut porter une couche d’humidité à l’extérieur, il est donc important de la débarrasser de cette humidité si vous voulez obtenir la meilleure saisie possible lorsque la protéine touche la poêle. Le moyen le plus rapide ? Séchez-la avec

  • une serviette en papier.
  • Du sopalin
  • Un torchon propre

Lorsque vous travaillez avec des aromates, ajoutez l’ail en dernier

Comme l’ail brûle facilement, de nombreuses recettes vous disent de l’ajouter en dernier, et c’est une excellente règle générale, surtout s’il est haché.

Hachez les ingrédients de manière uniforme

Rappelez-vous : si les ingrédients ont la même apparence, ils cuisent de la même façon. Lorsque vous préparez vos plats, coupez les ingrédients de façon à ce qu’ils soient tous de la même taille. Cela garantit une cuisson uniforme et constante, et vous permet d’éviter les petits morceaux trop cuits et les gros morceaux encore crus. Si vous aimez faire des photos culinaires de vos plats, cela sera plus beaux indique le photographe culinaire à Paris Jérémy Houchat

Nettoyez au fur et à mesure !

Placez un bol à déchets sur le plan de travail pour ne pas avoir à faire un détour par la poubelle, et mettez les assiettes sales directement dans la machine à laver au lieu de les empiler dans l’évier. En gardant les choses bien rangées, on facilite le processus de cuisson et on réduit le nettoyage après.

Assaisonnez les champignons et les courgettes après qu’ils aient bruni, pas avant.

Les champignons et les courgettes contiennent un excès d’eau, et le sel l’extrait encore plus, ce qui rend les aliments détrempés. Laissez-les plutôt prendre de la couleur et se débarrasser de leur surplus de liquide. Ajoutez ensuite le sel. (Assurez-vous également qu’ils sont totalement secs avant de les mettre dans la poêle).

Faites saumurer les poitrines de poulet avant de les cuire pour les rendre encore plus savoureuses

Le saumurage – ou un trempage rapide dans de l’eau et du sel – aide la viande à conserver son humidité et à rester juteuse et savoureuse. Nous pensons que cette méthode vaut le coup à chaque fois, et elle peut être réalisée en 15 minutes seulement. (Ou : le temps que met le four à chauffer !)

Assaisonnez pendant la cuisson, pas seulement après

Chaque fois que vous ajoutez un nouveau lot d’ingrédients dans la casserole, vous devez l’assaisonner de façon appropriée. De cette façon, vous créez des couches de saveur au fur et à mesure. (N’oubliez pas non plus de goûter au fur et à mesure !)

Si vous avez ajouté trop de sel, ajoutez de l’acide

Le sel est la clé d’un plat final, mais l’acide vient juste après. L’acide (comme le vinaigre ou les agrumes) permet de rehausser et de contrebalancer les saveurs. Si votre plat a un goût plat et que vous avez déjà ajouté du sel, essayez d’ajouter un peu d’acide pour arrondir le tout.

Ne sautez pas le déglaçage

Les morceaux bruns qui s’accumulent au fond de la casserole s’appellent des fonds, et ils sont pleins de saveur. La façon la plus simple de récupérer cette saveur est de déglacer votre poêle, c’est-à-dire d’utiliser du liquide pour déloger le fond, puis de l’incorporer à votre sauce ou à votre plat. Ne le gaspillez pas !

Terminez les sauces de cuisson avec un peu de beurre pour plus de richesse

En termes culinaires, cela s’appelle « monter au beurre ». La prochaine fois que vous préparerez une sauce, ajoutez quelques noisettes de beurre froid à la toute fin pour ajouter de la profondeur et de la brillance à la saveur.

N’oubliez pas que les aliments continuent de cuire après avoir éteint le feu

La chaleur résiduelle peut rapidement faire passer un plat – comme des œufs ou de la viande – d’une cuisson parfaite à une cuisson excessive. Retirez les œufs de la cuisinière lorsqu’ils sont juste un peu trop cuits. Retirez la viande du four juste avant qu’elle n’atteigne la température interne souhaitée. Pendant que la viande repose, sa température continuera à augmenter.

Conservez les os ou les restes de légumes pour faire du bouillon

Non seulement le bouillon ou le stock maison est facile à faire, mais c’est aussi un excellent moyen de réduire les déchets et de rehausser la saveur des futurs ragoûts, soupes ou sauces. Mettez les restes au congélateur !

partager l'article:

Share on facebook
Share on twitter
Share on pinterest
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on email
Marc H.

Marc H.

Passionné de cuisine depuis toujours, j'aime apprendre de nouvelles techniques de préparation, des nouvelles recettes et être informé des dernières tendances. Seule la cuisine est capable d'offrir des moments conviviaux de partages entre amis, en famille et de transmettre des émotions uniques.

Contactez-nous

Pour connaître les conditions de publication ou toute autre demande, contactez-nous via le formulaire ci-dessous