Le guide ultime pour l’affûtage d’un couteau

Comment bien entretenir ses couteaux

Vous aussi vous imaginez un monde idéal dans lequel chacun possède une pierre à aiguiser et/ou un fusil à aiguiser, où les couteaux ne s’émoussaient jamais, où même la peau de tomate la plus dure cède au simple toucher léger de l’acier affûté avec une simple précision, et où personne (pas même le plus maladroit d’entre nous) ne se coupait jamais.

Malheureusement, ce monde n’existe pas. On finit par accepter ce fait au fur et à mesure que l’on avance dans le temps. Par exemple, toutes les cuisines ne disposent pas d’une bande magnétique pour ranger les couteaux. Peu importe le nombre d’émissions de rénovation de cuisine que vous regardez et que vous vous dites “mmmm c’est bien pratique ça!”, vous n’en avez toujours pas.

Non, vous garderez vos couteaux dans un tiroir de cuisine, où ils seront sauvagement malmenés par vos autres ustensiles et deviendront complètement émoussés.

Ensuite, alors que vous êtes encore sous le choc de cette leçon, vous aurez peut-être des enfants, et à ce moment-là vous n’utiliserez plus de couteaux. Votre seule source de nourriture sera alors les restes de pizza et de nuggets de poulet que votre enfant aura commandés mais qu’il refusera de manger parce qu’ils sont « trop ronds ».

Pire encore, même si vous parvenez à vous préparer un dîner correct (une fois par an environ), vous vous verrez de loin jeter votre couteau de chef dans le lave-vaisselle et vous comprendrez faiblement que vous êtes tout simplement trop épuisé pour vous en soucier.

Au bout de quelque temps, vous vous direz “ok il faut que j’en achète un autre”.

C’est seulement à ce moment que votre nouvelle vie commence officiellement (enfin vous et votre couteau).

Pas seulement vos couteaux, mais aussi votre esprit

Quand on dit “une nouvelle vie”, il s’agit plutôt de prendre du recul (on parle juste de vos couteaux).

Vous n’oublierez jamais combien il est important de garder vos couteaux aiguisés, mais comment faire ? Avec une pierre, une barre de fer ?  Non, vous allez dorénavant acheter des outils adaptés à vos besoins et à votre budget, et l’utiliser, même pour un couteau bon marché. Que vous ayez un budget limité ou non, il est indispensable de garder le couteau aiguisé.

D’une part, il est plus facile de travailler avec un couteau aiguisé, car il exige moins de pression pour remplir sa fonction. Vous risquez également moins de glisser et de vous couper car vous n’appuyez pas aussi fort. De même, une pression moindre implique que si vous vous coupez, ce sera une petite entaille plutôt que quelque chose de plus grave.

Avant d’aller plus loins, définissons ce qu’est et ce que n’est pas l’affûtage.

L’acier est érodé lorsqu’un couteau est aiguisé.

Le tranchant d’un couteau de cuisine standard a la forme d’un V. C’est ce que vous verriez à la loupe si vous regardiez un couteau tout neuf sorti d’usine. Les différents couteaux ont des angles différents, et certains ont même des tranchants à double biseau, où la face primaire du tranchant est affûtée à, disons, 20 degrés, et le biseau, à l’extrémité du tranchant, est affûté à, disons, 15 degrés ou plus. N’oubliez pas que tout ceci n’est visible qu’avec une loupe, donc pas besoin de regarder de près vos couteaux, vous aurez l’air suspect auprès des autres personnes.

Plus l’angle est petit et aiguisé et plus il est difficile de la garder bien affuté. Ce V se transforme en U après un certain temps d’utilisation ou après avoir traîné sans protection dans votre tiroir. Vous n’aurez pas besoin de loupe pour le voir. La faible capacité de coupe du couteau sera bien visible.

Pour aiguiser un couteau, il faut enlever une certaine quantité d’acier tout en conservant l’angle de 20 degrés. Il est impossible de transformer un U en V sans sacrifier une partie de votre couteau.

Vous avez trois possibilités pour le faire :

  • Utiliser une pierre à aiguiser pour le faire vous-même.
  • Utilisez un aiguiseur de couteaux manuel ou électrique pour le faire vous-même.
  • Le confier à un rémouleur (c’est comme ça qu’on appelle le professionnel qui affûte les couteaux) spécialisé dans ce type de travail.

Vous avez peut-être remarqué que je n’ai pas mentionné l’utilisation d’un acier à couteaux, communément appelé à tort acier à aiguiser. La raison en est qu’un acier à couteaux n’aiguise pas (c’est-à-dire qu’il n’enlève pas d’acier), mais qu’il affûte le fil après l’avoir aiguisé.

➡️ Découvrez ici les 7 principaux types de couteaux que vous êtes susceptible d’utiliser : cliquez ici

Comment affûter un couteau soi-même

Les aiguiseurs manuels ou électriques

J’avais l’habitude d’entendre qu’il fallait éviter à tout prix les aiguiseurs manuels et électriques. sous prétexte “qu’ils sont horribles pour vos couteaux » ou « qu’ls enlèvent trop d’acier. » On va pas se cacher, oui, cela peut être le cas. Vous perdez de la matière en utilisant ce type d’appareil. Quand il s’agit d’un couteau à 20€ ce n’est pas grave, par contre, quand c’est pour un couteau à 500€, ce n’est plus le même son de cloche. Si vous utilisez l’un de ces aiguiseurs, assurez-vous de suivre les instructions du fabricant pour conserver l’état de votre couteau.

Les pierres à aiguiser

Il est maintenant temps de parler des pierres à aiguiser. Les pierres à aiguiser sont uniques en ce sens que, contrairement à de nombreux autres appareils de cuisine, elles ne cesseront jamais de fonctionner. En effet, une pierre à aiguiser n’est rien d’autre qu’un morceau de pierre plat, et elle restera ainsi pendant longtemps. Si vous voulez tester avec une pierre à aiguiser, commencez par un couteau dont vous ne vous souciez pas, comme vous le feriez avec toute autre forme d’aiguiseur.

Prenez une pierre à aiguiser avec un grain grossier d’un côté et un grain fin de l’autre. Commencez par le côté grossier, en effectuant dix passages de chaque côté de la lame tout en maintenant un angle de 20 degrés. Puis, du côté du grain fin de la pierre, répétez le processus avec le couteau.

À propos, certaines personnes croient à tort que la pierre à aiguiser fait référence à une pierre humide . Ce sont deux pierres à aiguiser différentes.

Les pierres à eau (aussi appelé pierre japonaise) doivent être trempées avant d’être utilisées, et pendant l’affûtage, un jet d’eau constant doit être versé dessus. Cette méthode est très efficace, mais il faut bien faire attention à quel type de pierre vous avez entre les mains.

Utilisation d’un fusil pour affûter un couteau

Enfin, après avoir aiguisé le tranchant de votre couteau, vous devez l’affûter pour qu’il soit parfait. Lorsque vous affûtez un nouveau tranchant sur votre couteau, le bord extrême de la lame devient microscopiquement fin. C’est pourquoi elle est si incisive. Cependant, comme il est si fin, il est facilement tordu d’un côté ou de l’autre, ce qui donne au couteau un aspect terne. Ce n’est pas grave, il faut juste l’entretenir.

La solution consiste à utiliser un fusil pour affûter le tranchant de la lame. L’affûtage, contrairement à l’aiguisage, n’enlève pas d’acier. Il permet plutôt de redresser le bord recourbé.

Il est également conseillé de donner à votre couteau quelques coups sur un fusil à aiguiser chaque fois que vous commencez à travailler avec lui. Si vous tranchez ou hachez pendant une période prolongée, quelques coups sur le fusil toutes les 10 – 15 minutes environ peuvent aider à garder une excellente découpe.

Pour utiliser un fusil, placez la pointe contre votre planche à découper et tenez-la bien droite. Vous pouvez recouvrir la planche à découper d’une serviette pour éviter que la pointe de l’acier ne glisse. Faites glisser votre couteau le long de l’acier à un angle de 20 degrés environ, dix coups du côté gauche et dix coups du côté droit, en utilisant le même angle de 20 degrés environ que pour l’aiguisage.

Au fait, oubliez ces mouvements croisés que vous voyez faire par les cuisiniers à la télévision. Ce sont des professionnels aguerris à l’exercice et elle est aussi beaucoup plus susceptible de provoquer des blessures.

Si toute cette discussion sur les angles et les doubles biseaux vous dépasse, envoyer votre couteau dans un magasin de coutellerie pour l’affûter deux fois par an est tout à fait approprié et pourrait être le meilleur compromis entre temps et argent. N’oubliez pas que même si vous faites aiguiser votre couteau par quelqu’un d’autre, vous aurez besoin de l’affûter de temps en temps.

La meilleure façon de ranger vos couteaux

Enfin, voici quelques conseils sur la façon de ranger vos couteaux. Ces bandes magnétiques sont très bien, mais faites attention à ce qu’elles soient suffisamment puissantes. En effet, il ne faudrait pas qu’un couteau tombe et poignarde le pied de quelqu’un. Si vous n’avez pas assez de place sur le comptoir, des blocs de couteaux suffiront. Cependant, gardez à l’esprit que vos couteaux doivent être insérés à l’envers afin que leurs bords ne reposent pas directement sur le bois, ce qui les abimerait.

En fait, le meilleur endroit pour conserver un couteau de cuisine est le tiroir, mais seulement après l’avoir protégé avec un protège-couteau, que vous pouvez acheter séparément ou en lot. Ces gadgets pratiques permettent à vos couteaux de s’agiter dans vos tiroirs sans altérer la lame. Accessoirement ils vous protégeront contre les coupures lorsque vous cherchez quelque chose dans le tiroir.

partager l'article:

Share on facebook
Share on twitter
Share on pinterest
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on email
Marc H.

Marc H.

Passionné de cuisine depuis toujours, j'aime apprendre de nouvelles techniques de préparation, des nouvelles recettes et être informé des dernières tendances. Seule la cuisine est capable d'offrir des moments conviviaux de partages entre amis, en famille et de transmettre des émotions uniques.

Contactez-nous

Pour connaître les conditions de publication ou toute autre demande, contactez-nous via le formulaire ci-dessous