Quel est le meilleur vin pour accompagner le mole ?

quel vin choisir pour associer au mole

Le choix d’un mariage est une décision personnelle et, comme pour beaucoup de choses dans la vie, il faut passer par un processus d’essais et d’erreurs pour trouver la bonne combinaison. Il faut se rappeler que le meilleur vin est toujours une question de goût personnel.

L’une des questions les plus controversées est de savoir quel est le vin idéal pour accompagner le mole poblano. Le mole est un plat mexicain très robuste qui est cuisiné à partir de piments et d’épices. Il contient de nombreux ingrédients et sa personnalité est si forte, avec tant de complexité et de puissance, qu’il est facile pour un vin de perdre ses attributs avec un mole.

Pour cette raison, il est bon de faire le contraire de ce que nous faisons habituellement, au lieu de choisir d’abord le vin et ensuite les aliments avec lesquels nous aimerions l’accompagner, il est recommandé de choisir le vin en goûtant d’abord le mole et, en fonction de sa stellarité, de choisir le vin qui convient le mieux.

Qu’est-ce que le mole ?

La nourriture mexicaine a été déclarée patrimoine immatériel de l’humanité en 2010, grâce à son incroyable combinaison de différentes saveurs et textures provenant de régions nationales et internationales. Il en résulte des plats métis exquis, tels que le mole, dont il existe des variantes dans presque toutes les régions du Mexique, le mole poblano étant le plus populaire.

Cette recette traditionnelle est le résultat d’un mélange de piments et d’épices, et est largement reconnue comme le plat national du Mexique.

Bien que ses racines soient solidement ancrées dans la cuisine mexicaine, le mole est le produit de nombreuses migrations. Outre la dinde, le piment et le chocolat, ses ingrédients comprennent des graines de sésame et des amandes d’Espagne, des clous de girofle, de la cannelle et du poivre d’Asie et, comme accompagnement fréquent, du riz cuit à la manière du Moyen-Orient et de l’Afrique.

Au fil des ans, cette recette a évolué, créant d’innombrables variétés. Cependant, le mole poblano est la version la plus ancienne et la plus populaire. Nous vous expliquons ici les ingrédients de base de cette recette traditionnelle et le secret d’un mole poblano parfait.

Le mole poblano est une préparation qui mélange des ingrédients et des techniques préhispaniques et européens. Les produits de base de la cuisine mexicaine étaient : le maïs, le piment, les haricots, la viande de petits animaux, la volaille et le poisson, les grenouilles et les insectes, les herbes et les graines aromatiques. Les formes courantes de cuisson étaient à la vapeur ou sous terre.

Les principaux apports de la cuisine européenne ont été les épices, le thé, les différents types de bétail et les produits qui en sont dérivés, comme le lait et le fromage.

Si vous souhaitez découvrir la recette traditionnelle du mole poblano ou si vous êtes intéressé de manière générale par la cuisine mexicaine, n’hésitez pas à aller faire un tour sur le blog de David et Elise : https://www.voyages-au-mexique.fr/

Comment sélectionner le vin idéal ?

Le vin à associer en accompagnement doit être un vin rouge ayant vieilli en barrique, avec du corps et un arôme intense, pour être au niveau d’expression qu’atteint le plat. En outre, il est préférable que le vin ait des éléments de fruits secs qui se combineront bien avec le chocolat et les épices qui font partie de la pâte de mole. En option, un vin aux notes fumées.

L’association contrastante pourrait être une boisson pétillante ou plate, comme une bière claire et légère, dont la fraîcheur et l’acidité peuvent contraster avec le piquant du mole. Certains pourraient opter pour un vin blanc Brut pétillant afin que son acidité et son aiguille soient un caractère secondaire à ce plat, ou même une Tequila Reposado.

Exemples de mariages mole/boisson :

  • Accord d’harmonie ou de continuité : vin rouge californien avec les cépages Merlot, Cabernet Sauvignon, Tempranillo et/ou Pinot Noir.
  • Association contrastée : bière légère ou tequila reposado.

Personnellement, j’ai 100% tendance à associer le mole avec un bon vin rouge californien vieilli, aux notes de chocolat, de noix et de bois.

➡️ Cet article pourrait aussi vous intéresser : Températures idéales de conservation et de service du vin

partager l'article:

Share on facebook
Share on twitter
Share on pinterest
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on email
Marc H.

Marc H.

Passionné de cuisine depuis toujours, j'aime apprendre de nouvelles techniques de préparation, des nouvelles recettes et être informé des dernières tendances. Seule la cuisine est capable d'offrir des moments conviviaux de partages entre amis, en famille et de transmettre des émotions uniques.

Contactez-nous

Pour connaître les conditions de publication ou toute autre demande, contactez-nous via le formulaire ci-dessous